• Cours de préparation à la naissance en bassin (#1)

    Les motos

     

        Lors de mon tout premier entretien avec la Sage Femme principale de la clinique fin octobre, celle-ci m'avait parlé des différents types de préparation à la naissance qui existaient,  que ce soit à la clinique ou à l'extérieur.

        Ces séances ne sont en aucun cas obligatoires mais sont remboursées par la secu et son argumentation est venue faire écho à ma propre sensibilité sur la question.
        Elle me disait combien le travail et l'expulsion était bien mieux gérés lorsque les femmes avaient bénéficié de ces séances, d'autant plus quand la péridurale n'était finalement pas possible. Elle le conseillait tellement il était difficile pour elle et ses collègues d'aider les femmes n'étant pas du tout entrainer aux quelques excercices qui peuvent vraiment soulager. Pour elle, la différence était énorme.

        Pour ma part, je ne me voyais pas faire sans, je sais que j'ai besoin d'être encadrée et soutenue dans mes actions, d'autant plus à ce moment là. Après je conçois parfaitement que d'autres puissent s'en passer pour différentes raisons (à cause d'une distance trop grande à parcourir ou tout simplement parce que ce n'est pas dans leur caracère).

        Bref, parmis les différents types de préparation, l'haptonomie m'aurait vraiment botté... mais pour ça, il faut être deux et là le Calou a bien vite passé son tour, donc bon.... Appréciant particulièrement nager et la sensation de liberté dans l'eau, j'e me suis tourné vers la préparation en bassin ; d'autant plus qu'on m'avait dit du plus grand bien du cabinet de SF qui le pratique à quelques patés de maison de chez nous [lorsque l'on a acheté la maison, les vendeurs venaient d'être parents pour la 4e fois ; nous avons signé le compromis de vente à la sortie de la mater de Madame ^^ et donc je n'avais pas pu m'empêcher de lui dire pour moi et lui demander qq conseil concernant la maternité et les SF ^^].

        J'ai donc eu un premier contact téléphonique extra avec Anne et un premier entretien en tête à tête mi-décembre pour qu'elle se fasse son petit dossier me concernant.

        Et puis aujourd'hui c'était THE première séance kao

        Nous sommes 3 (apparement le maximum), nous donnons chacune notre date de début de grossesse (pr l'enregistrement de la séance via la carte vitale) et donc je suis la moins avancée dans ma grossesse pour mi-avril : l'une c'est pour fin mars et l'autre pour début avril.

    zen

     

    On se met dans le petit bassin de kiné où l'eau bien chaude (34°C ^^) nous arrive jusqu'à mi-poitrine. Il y a des barres pour se tenir tout autour. On prend 2 planches pour se caller les bras et nous voilà à faire quelques pédalements  de jambes bien amples en essayant d'ouvrir au maximum nos genoux et ainsi notre bassin
    => but de l'exercice : se détendre le bas du corp en profitant de la moindre pesanteur et activer un meilleur retour veineux [impecc pr ma cheville ça].

     

     

    Pendant ce temps, on commence à discuter de nos petits soucis de sommeil, le même pour nous trois [on se sent moins seules ^^] : difficile de dormir entre 3 et 6h, par contre on se rattrappe de 6 à 11 mais après on est dans le coltard, pius la journée ya toujours quelque chose qui vient  nous sortir de la sieste un peu violement (le téléphone, la sonnette, les bruits dans la rue, etc). La SF nous conseille alors une approche phytothérapique via l'Euphytose [équivalent de la Spasmine que j'ai justement commencé à prendre depuis la semaine dernière] ou l'homéophatie avec l'Ignatia amara.

     

        zenOn passe ensuite à un exercice de respiration à l'effort qu'il faudra mettre en pratique uniquement au moment des contractions de l'expulsion. Suspendue à la barre au niveau des épaules, on s'accroupi le plus possible en remontant nos genoux écartés au maximum, le menton preque contre notre poitrine et on expire dans l'eau en gardant la bouche très fermée pour retenir l'air le plus possible.
    => but de l'exercice : faire durer l'expiration le plus longtemps possible en fournissant un effort maximal au niveau de nos abdominaux centraux. Cette action correspondra à l'effort de poussée qu'il faudra fournir aux moments des contractions d'expulsions (qui durent 1min. en moyenne) durant lesquelles il faudra être capable de fournir au moins 2, voir 3, belles poussées pour que l'effort soit optimisé.
    Elle nous refait faire l'exercice les pieds au sol cette fois avec une main sur le ventre pour que l'on sente nos abdominaux former comme "un tablier" sur notre ventre. Je finis par devenir rouge pivoine [c'est que ça donne chaud tout ça mouarf] et plutôt essouflée. La fille la plus avancée, qui n'en est pas à sa première séance elle , déclare que c'est de plus en plus facile... bon ya plus qu'à s'entrainer koi ^^. Le fait de faire cet exercice la bouche sous l'eau augmenterait la résistance et donc notre capacité respiratoire au fur et à mesure des séances.

     

        zenAprès cet exercice, on discute cette fois des contractions avant l'expulsion. Elle insiste bien sur le fait que ces contractions ne doivent pas être vécues de manière trop négative malgré la douleur qui va s'intensifier car il faut avoir conscience du fait que c'est grâce à elles que notre bébé va pouvoir naître, elles sont nos meilleurs alliées, il faut donc les dompter et les accompagner de la bonne manière.
    Pour tenir la distance avant le moment de pousser, il faudra donc s'économiser avec une respiratoire adéquate. Ne pas bloquer sa respiration pour que notre corps continue à s'oxygéner le mieux possible (pour nos muscles mais aussi pour notre bébé). Elle nous parle alors des sons graves, comme un bourdonnement, comparable au "ahoummm" des bouddhiste.
    => but de l'excercice : créer une vague d'onde qui se propage dans notre ventre et participe à détendre au maximum notre sphère abdominale.
    Puis quand la contraction est passée... se relâcher complètement, ne plus rien faire jusqu'à l'endormissement si possible.

        Elle en profite pour nous parler d'un remède de grand-mère plutôt efficace : la tisane de feuilles de framboisier. A ne prendre qu'à partir du début du 9e mois, car elle permettrait d'accéler le travail en ayant une action sur le muscle de l'utérus et la souplesse du col. Elle atténuerait du même coup les douleurs lors du travail et faciliterait l'expulsion : 3 tasses par jour, même si apparement c'est pas fameux. ^^ Et puis aussi de l'Arnica montana homéopathique à prendre tous les jours, pendant l'accouchement et puis les jours suivant.

     

     

    zenNous continuons ensuite avec un excercice pour le périnée. Face au bord de la piscine, il s'agit d'attrapper la barre avec nos bras tendus et d'amener nos pieds contre le mur assez haut pour que nos orteils sortent de l'eau, puis de fléchir au maximum, comme accroupi horizontalement, rester le plus possible dans cette position puis retendre les jambes ; le tout plusieurs fois de suite.
    => but de l'excercice : faire travailler le périnée en ouvrant le plancher vaginal au maximum. La position fléchie est difficile pour l'une d'entre nous qui ressent des tiraillements plutôt désagréables dans le bas ventre. Moi j'ai peu de difficulté, la souplesse des ligaments aidant mais c'est plus la position tendue qui me pose problème avec le plus gros du tétard sous les cotes, ça me coupe la respiration et je finis par retenir un méchant reflux gastrique *burp*.

     

        Elle nous parle à ce moment là d'autres excercices à faire pour  le périnée: sur un ballon ['jen n'ai pas], sur un pouf [j'ai p'tet ce qu'il faut] ou un tabouret. Elle nous conseille aussi le massage du périné avec des huiles de macération comme celle que propose Weleda (avec apparement un guide assez complet disponible).

     

    On finit la séance par 10min de relaxation, un flotteur sous la nuque et un autre sous les genoux, nos mains sur le ventre [le tétard ayant déjà commencé sa séance de sport pendant l'exercice de respitation forcé, j'ai du mal à me détendre vraiment]. On se laisse flotter et dériver, d'une voix douce et hypnotique, elle nous encourage à pratiquer une respiration profonde ("quand nous inspirons notre ventre se tend sous nos mains, et quand nous expirons il s'enfonce dans l'eau"), puis à détendre une à une toutes les régions de notre corps (front, joues, bouche, nuque...etc jusqu'à nos orteils), pendant ce temps elle ferme les volets et nous nous laissons aller dans la semi-obscurité.
    ......................................................................................

      Elle nous rappelle à nous en nous faisant prendre 2-3 respirations thoraciques ("quand on inspire nos cotes se soulèvent et quand on expire on souffle par la bouche et nos cotes s'abaissent"), puis en nous proposant de nous étirer les doigts et les orteils, puis les bras et les jambes, avant de reposer les pieds au fond du bassin.

        La sortie de l'eau est alors un peu dangereuse tellement j'suis à l'ouest et kaput.... ça me fait vraiment pensé à cet état de détente totale dans lequel je suis après 1h de massage du corps en institut. LE PIED ^^

     

    J'ai hâte de faire la prochaine.... dans 15j

     

    zen

    « CocoonaBabyUne douce lumière »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Février 2011 à 20:59
    MissBrownie

    Je vois qu'on a toutes les mêmes soucis de sommeil :)

    Ca m'aurait bien plu mais j'avais peur que l'eau soit trop froide :-P

    2
    Cecile Hamache
    Jeudi 17 Février 2011 à 21:06

    Très bon choix Iz, j'ai suivi la préparation avec Annie-Claude pour la grossesse de Shaheen, un vrai bonheur, et elle est d'une gentillesse incroyable !


    Profites en bien, c'est génial !!

    3
    Jeudi 17 Février 2011 à 21:34

    Youhouuuuu moi aussi j'ai opté pour ce mode de préparation... j'ai hâte.... je devrais commencer d'ici le mois prochain et la piscine est à 5 minutes de la maison...

    Merci en tous cas car le billet est bien détaillé... 

    Bisous bisous

    4
    Jeudi 17 Février 2011 à 21:52

    @MissBrownie : dommage, car vraiment c pas le cas, l'eau à 34° plus à mon avis un bon 23 dans la pièce, moi qui suis frileuse là j'ai vite eu très chaud.

    @Cécile : nan, trop fort ça, c'est vrai que tu étais sur Carrières à ce moment là :)

    @Dorice : détaillé, oui.... j'ai du mal à être concise :$, suis contente de voir que ça ne rebute pas tout le monde et que certaines arrivent au bout :p. On pourra comparer les excercices quand tu commenceras :)

    5
    Mardi 22 Février 2011 à 09:20

    J'ai aussi fait ces séances en piscine, c'était génial, j'étais détendu, et puis c'était un moment maman bébé génial!!et puis ma sage femme était tip top!!!!je m'en souviens encore!!!si seulement il pouvait y avoir plus de séances!!!

    6
    Mardi 22 Février 2011 à 10:57

    Suis bien d'accord :)

    Là je n'ai pas de séance cette semaine (la SF est en vacances) et j'ai du mal à me motiver pour aller à la piscine normale à la place ^^

    7
    Carine34
    Jeudi 24 Février 2011 à 20:37

    Merci Iz de nous faire part à chaque fois de ce que tu vis :)


    J'ai adoré lire, comme à chaque fois, mais alors maitnenant, je suis pas encore enceinte mais je flippe en me disant... purée, j'ai de l'arthrose aux hanches je suis incapable d'ouvrir au maximum mes jambes etc etc lol

    8
    Vendredi 25 Février 2011 à 12:17

    T'en fait pas Carine, personne ne peut dire à l'avance ce qui posera prb pendant une grossesse. Moi qui ait un début de scoliose et très souvent des lombalgies sévères en temps normal, je pensais que je serais complètement coincé...et bé rien, nada, aucune douleur...comme quoi :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :