• Le fait qui... fait pitié

    Clin d'oeil à la série littéraire de Lilian Jackson Braun

     

    Comment se tapper la honte à cause du chat.

     

    Ficelle miaule beaucoup,... trop... beaucoup trop...

    Surtout à 5h du matin,

    • à l'extérieur, devant notre porte-fenêtre quand nous avons fait l'erreur de la laisser sortir au moment de notre coucher

    ou

    • à l'intérieur, devant nos portes de chambres fermées quand elle nous avons eu la malchance qu'elle ne veuille pas sortir avant notre coucher....

    mais aussi à n'importe quel moment de la journée, comme quand ça fait 5min qu'elle est dehors et que je sors moi-même pour aller chercher le courrier ou aller à la voiture... elle réveille tout le quartier de ses miaulements dramatiques comme si elle avait vécu le truc le plus horrible de sa vie....

    à avoir des envies d'opérations du genre "corde-vocalectomie"... grrrr.

     

    mais bon bref, c'est une chat qui s'exprime beaucoup avec les humains, c'est assez inexplicable, j'ai rarement vu ça... et je comprend que ça puisse surprendre, mais du coup, les gens pensent très facilement que c'est un chat perdu ou abandonné... et nous on passe pour des gens sans coeur... et j'ai bien peur qu'un jour on se retrouve avec un contrôle de la SPA -_-, ce qui serait un comble pour tous les gens qui me connaissent un peu !

     

    *****

     

    Il y a quelques années, nous avions déjà eu le droit à un lettre pein de sollicitude d'une voisine. S'inquiétant des miaulements incessants de Ficelle derrière là porte à chacun de ses passages dans la journée, elle se proposait très gentillement de se mettre à notre disposition pour passer nourrir notre chat lors de nos absences de plusieurs jours.... proposition très intéressante au demeurant... sauf que nous étions simplement partie une nuit.... >.<

    Comment passer pour des gens irresponsables qui laissent leur chat crever de faim pendant des jours sans visite.... o_O


    *****

     

    Et puis, nous avons emmenagé dans la maison, Ficelle a pris ses habitudes à l'extérieur, elle aime sortir et faire sa belle dehors, se roulant devant les voitures, miaulant à l'approche des gens, se laissant caresser par n'importe qui. Depuis 1 an maintenant, je pense que les voisins eux savent bien qui et comment elle est : une miaulante casse-couille. Et puis, elle a un collier avec le fameux p'tit tube en métal contenant nos noms et numéros de téléphone... au cas où.

    Et bien hier, alors que nous étions parti chez mon frère pour un petit dîner avec des amis et que Ficelle avait largement insisté pour se faufiler à l'extérieur malgré l'hésitation du Squal, nous avons eu plusieurs coups de fils d'un numéro de portable inconnu. Pas eu le temps de décrocher la première fois sur mon portable car pas trop percuté à cause de la discussion, du sac dans l'entrée, etc... mais pas de message. Sonnerie du même numéro sur le portable du Squal... mais rebelotte ratage le temps de trouver le manteau et la poche dans laquelle le téléphone était et toujours pas de message... mais rappel quelques minutes après  sur le mien :

    "- Oui, allô madame ?

    - Oui bonsoir

    - je m'excuse de vous déranger mais votre chat est dehors

    - euh oui, je sais et alors (*???*)

    - ah c'est normal alors... parce qu'elle n'arrête pas de miauler, alors on a eu peur que ce soit un chat qui se soit sauvé d'un appartement

    - (*mouarf*) non, non, elle a l'habitude de sortir

    - non mais parce que là elle ne nous lâche pas et n'arrête pas de miauler donc on se demandait ce qu'on devait faire

    - écoutez, on est juste parti pour la soirée, vous inquiétez pas, elle est habituée à être dehors c'est juste qu'elle miaule pour un rien... (*et en rigolant*) mais bon si vous voulez la garder avec vous le temps qu'on revienne vous pouvez hein ^^

    - non non, ba excusez nous de vous avoir dérangé alors, bonne soirée

    - c'est pas grave, merci à vous de vous inquiéter de notre chat mais ya pas de soucis, bonne soirée à vous"

     

    *****

     

    Il va sans doute falloir que j'ajoute "grosse commédienne qui fait sa malheureuse" sur le petit papier de son collier....

    Le fait qui... fait pitié

    Le fait qui... fait pitié

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    2 commentaires
  • Crème dessert à la vanille pour bébé

     

    Le nelwyn est en plein pic de croissance et serait prêt à manger double ration en ce moment

    Hier, impossible de le coucher. Alors que d'habitude son biberon de 210ml en plus des 200g de purée le cale parfaitement et lui fait fermé les yeux de satiété... hier nous avons eu le droit à des hurlements pendant presque 2h30 malgré les 300g de purée [plus que d'habitude parce que oui la purée de courgette s'est un peu light pour le soir] et le biberon de 210mL. Sans comprendre trop ce qui se passait, nous avons éclusé toutes les "solutions" du type, câlins et comptines [4 fois], mobile musical et veilleuse musicale [2 fois chacun], redescendre avec nous [1 fois], camillia au cas où ce serait les dents [1 pipette] et doliprane au cas où ce serait les oreilles [1 dose]....sans succès.... Nous avons fini par lui redonner un petit bib de 90mL qu'il a englouti et après lequel il s'est remis à couiner.... et ce n'est qu'arrivé à la fin d'un second bib de 90mL qu'il a lâcher prise. OUF.

     

    J'ai donc décidé ce soir de lui proposer un dessert après sa purée de légumes histoire de limité sa prise de lait ensuite [parce que quand même 390... c'est un peu beaucoup mouarf]

    C'est là que j'ai repensé à la recette de bouillie de ma mère, je me souviens d'ailleurs de ma cousine qui nous gardait et qui nous mangeait la moitié de l'assiette parait-il ;)

    En fait, c'est plutôt une crème dessert à la vanille, mais bien compacte et qui nourrit bien.

    Pas compliqué du tout et très bon marché, il faut cependant un peu de patience au moment de la cuisson car il faut remuer quasiment tout le long jusqu'à épaississement s'il on ne veut pas que ça attache et que ça fasse un gros grumeau dégueu.

     

    Il faut :

    • 1L de lait (je ne sais pas si on peut utiliser du lait infantil mais pourquoi pas)
    • 1 oeuf
    • 150g de farine (1 bol environ)
    • 2 sachets de sucre vanillé

    On doit faire chauffer dans une casserole les 3/4 du lait d'une part et de l'autre delayer la farine dans le 1/4 de lait froid restant avec l'oeuf et le sucre vanillé. On verse ensuite la préparation dans le lait chaud et on remue au fouet à feu doux jusqu'à l'épaississement souhaité (proche de la crème danette quoi) et c'est ça qui est assez long [mais il faut être attentif parce que ça commence à prendre d'un seul coup et si on ne remue pas à ce moment là... c'est la loose :p]

    Crème dessert à la vanille pour bébé

     

    Je dois avouer qu'1L de lait ça fait beaucoup mais j'imagine qu'on peu diviser les quantités par deux en gardant la base d'1 oeufs. Là ça me fait l'équivalent de 8 petits pots et donc je vais tenter d'en congeler (avec la transformation de l'amidon lors de la cuisson ça devrait être assez stable) car je pense que ça ne se conserve pas plus de 3-4 jours au réfrigérateur

     

    Maintenant il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour qu'il aime ça. Bon si c'est pas le cas, ce sera dommage mais pas perdu parce que moi... j'adore ^^.

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    3 commentaires
  • Et non, pas question cette fois-ci du petit être gesticulant, hurlant, rigolant, babillant, bavant et parfois puant, qui est avec nous depuis bientôt 9 mois.

     

    Non cette fois-ci, je vous parle du VRAI Willow, ce nelwyn fermier aspirant à être magicien qui se retrouve le héro d'un conte fantasy magnifique.

    Celui dont j'ai visionnée l'aventure sur VHS des dizaines de fois [au moins 1 fois par mercredi pendant tout mon passage au collège, oui ces fameux mercredi après-midi où j'étais seule à la maison avec la télé pour moi toute seule héhé].

     

    Lui-même

    Willow - Le film

     

    Il faut dire que j'étais folle amoureuse de Mad Martigan..., normal quoi

    Mad martigan - Val Kilmer

     

    Le pseudo de mon fils n'a donc rien d'étonnant et c'est avec une surprise savoureuse que j'ai découvert ce qui se cachait dans un de mes paquets-cadeaux sous le sapin le 24 décembre au soir, apriori le premier tome d'une trilogie:

    Les Chroniques de la Terre d'Ombre, Tome1 : Willow, lune d'ombre - Georges LUCAS & Chris CLAREMONT

     

     

    Une année s'est écoulée depuis que Willow a sauvé Elora Danan des griffes de la reine Bavmorda. Depuis son retour, le Nelwyn est tiraillé entre sa vie de fermier et la magie qu'il sent grandir en lui. Une nuit, il retrouve en rêve Madmartigan et Sorsha à Tir Asleen. Les deux guerriers lui donnent alors un nouveau nom, Thorn Drumheller, pour qu'il devienne le " champion " d'Elora. Mais au même moment, la splendide cité est détruite et une ère de désolation et de malheur s'étend sur le monde. Une nouvelle quête débute alors pour Thorn Drumheller et ses compagnons à travers la Terre d'Ombre pour que la Prophétie se réalise enfin. Après treize ans d'errance son chemin croise à nouveau celui d'Elora Danan...
     

     

    ****

    Georges Lucas voit le jour en Californie, le 14 mai 1944. Sa rencontre avec Francis Ford Coppola à la fin des années 1960 marque le début de sa carrière mais n’est pas de tout repos. Pour assister au tournage, Coppola exigeait de lui une bonne idée par jour. Il partage son premier succès hollywoodien, American Graffifiti en 1973, avec le jeune Harrison Ford. Fort de ce succès, Georges Lucas peut alors consacrer plusieurs années à écrire, réaliser et produire la plus célèbre trilogie de tous les temps : Star Wars. Le haut des box-offices, il le connaît aussi avec une autre trilogie incontournable : Indiana Jones dont le réalisateur est le célèbrissime Spielberg. Puis, en 1988, il produit Willow dirigé par Ron Howard (Cocoon, 1985) dont il avait écrit l’histoire des années plus tôt. Georges Lucas revient au-devant de la scène pendant les années 2000, en complétant ses précédentes trilogies par trois nouveaux épisodes de Star Wars et un quatrième épisode d’Indiana Jones en 2006.
    Chris Claremont, né en Angleterre en 1950 de parents américains, est célèbre pour avoir contribué au succès populaire de la série X-men chez Marvel dont il a été scénariste pendant seize ans. À la même période, il collabore avec John Byrn pour la série Iron Fist (Marvel). Libéré de son contrat en 1991, il participera à plusieurs comics, notamment Alien vs Predator pour DC Comics. Il revient ensuite au début des années 2000 chez Marvel pour donner un nouveau souffle aux Fantastic Four. En plus de son travail de scénariste, il co-écrit avec Georges Lucas la trilogie Chronique de la Terre d’Ombre.

     

    MERCI Petit Papa Noeël ^^Smiley kdo

    [reste à le lire pour savoir ce que ça vaut ;)]

     

     


    1 commentaire
  •  

    La Ballade des Gens Heureux.

     

    Entendue à la radio hier aprem, j'ai eu comme un flash, une petite émotion, une envie d'avant... un message de gaité, d'espoir, de lumière, de bisounours... ça m'a fait du bien...

    Peut-être à vous aussi ?

     

    Bises à tous

    Je viens vous chanter


    votre commentaire
  • Rdv chez le coiffeur

     

    Hier je suis allé chez le coiffeur,

     

    quand même pour les fêtes, j'avais envie que ma tête ressemble à quelque chose.

    autant la coupe me convient, de toute façon l'objectif est de retrouver de la longueur.

    par contre la couleur, c'était pas top. Surtout qu'après avoir refait un brun en salon qui me convenait mieux que mes mèches blondes [je crois que c'est fini, c'est plus pour moi... ça ne me correspond plus]... j'avais retesté le noir que j'avais fait il y a quelques années.

    Mais en coloration temporaire et donc après quelques semaines de shampoing il n'y avait plus rien de noir...et surtout de nouveaux cheveux blancs sur le devant ma tête [faut toujours qu'ils apparraissent là où on les voit bien évidement grrr].

     

    Etant sûre de moi pour le passage au noir [et il vaut mieux hein, parce qu'ensuite il faut trèèèès trèèèès longtemps pour s'en débarrasser], j'ai souhaité le faire faire en Salon.

    *****

     

    Un nouveau salon Franck Provost qui s'est ouvert pas très loin. Je ne connaissais pas le personnel.... ah bah !!! pourtant ils en valent la peine mouarf!

    En particulier la vieille blonde à lunettes qui pourrait être ma grand-mère qui m'a pris en charge.

    Bon pour une fois, j'ai eu le droit à un devis. je me dis chouette comme ça je vois ce qui me semble un peu chère et pas ultra nécessaire [parce que la note à 140€ de la dernière fois groumph !]. Et là je vois 20€ le brunshing... alors toute contente d'avoir la possibilité de l'économiser, je lui dit que je ne souhaite pas en bénéficier... "ah mais madame, vous savez, c'est le même prix pour un simple séchage"... o_O ah ba ok. C'est sur que je vais quand même pas sortir avec la tête mouillé !! Je lui fait remarqué que c'est quand même exagéré et qu'on a pas vraiment le choix, autant le compter dans la couleur. "vous savez ce n'est pas nous qui décidons des prix" ... c'est nouveau lol !

    Bref, elle me prépare ma couleur et au milieu des remarques peu courtoise du style "bon, là il faudrait relever la tête hein parce que j'ai du mal comme ça"... elle me sort "et donc vous aimez ces couleurs sombres alors ?"

     

    *Non, non.... abrutie*... moi la regardant avec un air aterré "ba oui sinon je le ferai pas..."

     

    Après m'avoir ruiné la nuque à force de me tirer sur les tifs : "désolé mais il faut vraiment masser le produit dans vos cheveux, je n'ai pas le choix"...et la consult de l'ostéo elle est fournie après ???? et en avoir foutu partout sur le sol au point que la petite apprentie a passé 10min à quatre pattes autour de moi pour nettoyer à l'éponge...

    J'ai pu profiter du moment de plaisir tant attendu : le bac. Là pour le coup la petite nana qui m'a fait le rinçage, shampoing et soin avait des mains en or... le pied total avec massage du cuir chevelu hummmm.

     

    C'est ensuite que j'ai encore vécu une expérience peu commune en me faisait sécher et brusher par un grand black aussi large qu'une armoire au crâne rasé [euh je viens de me relire... le black au crane rasé hein, pas l'armoire >.<], très smart dans sa chemise blanche et avec ses lunettes à écailles... tout un sytle, très improbable. Très décalé à le voir si précautionneux dans ses gestes, à me poser les barrettes pour me séparer les mèche... c'était trop drôle.

    Il a fait ça très sérieusement et j'ai failli exploser de rire quand tout gentillement, à la limite du chuchottement, il m'a demandé si ça me plaisait et m'a dit que mes "cheveux étaient incroyablement facile à discipliné, un vrai bonheur pour le brunshing"... o_O

     

    Bon ba pour 20€ je suis sorti avec un brushing digne des pétasses à la télé... j'avoue j'aimerai bien arriver à le faire à la maison :

    Rdv chez le coiffeur

    bref, pas sûr que j'y retourne

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    6 commentaires