•  

    Tenir un stand au salon de la moto

     

    Cette semaine [du mardi 30 novembre au dimanche 4 décembre] c'était le Salon de la Moto, porte de Versaille à Paris

    L'édition précédente datait de 2007... c'était donc un évènement très attendu des motards.

    L'expo s'étendait sur 4 pavillons (5.1 / 5.2 / 6 et 8) avec tous les constructeurs des plus grands jusqu'aux plus petits [le Squal et moi avons découvert quelques trucs improbables comme Victory Motocycles ^^], des équipementiers, des assurances ou des associations.

    ****

    Et c'est précisement dans cette dernière catégorie que le Moto Club des Dark Angels, dont je suis une membre investie, a eu la chance de bénéficier d'un stand. Il a donc fallu se relayer avec les adhérentes disponibles pour animer le stand pendant toute la durée du Salon.

    Tenir un stand au salon de la moto

    J'y étais donc le jeudi de 11h à 22h, le vendredi de 12h à 17h30 et le dimanche de 15h à 19h.

    Tenir un stand au salon de la moto

    ****

    Semaine de folie, rythme effréné. Car il a fallu que ça soit cette semaine là où le gnome déclenche une otite et une bronchiolite. J'en parlerai plus longuement dans un prochain billet mais qui dit bronchiolite, dit kiné respiratoire tous les jours. Heureusement que le cabinet de kiné près de chez moi est super arrangeant, j'ai pu avoir des séances à 8h30 le matin. Mais gros speed le matin pour faire la kiné, puis le déposer chez la nounou qui devait du coup lui filer les antibio pour l'otite et le bib du matin qu'il n'avait pas le droit de prendre avant la séance de kiné... retour à la maison pour me préparer moi à prendre le train/métro et rejoindre les filles sur le salon. Le binz le soir, surtout le jeudi où je suis resté jusqu'à la fin de la nocturne. Le retour en tram puis RER a été fatal, j'étais complètement épuisé...je pouvais à peine marcher avec des douleurs musculaires sur le devant des tibias [trop bizarre comme truc] et ce n'était que le début o_O.

    Le vendredi j'ai pris un peu plus mon temps mais dimanche on a dû y aller en famille avec la voiture pour faire la clôture du Salon et ramener le matériel du stand [affiches, drapeaux et bannières, plots et lunettes du parcours de Sécurité Routière, sacs de prospectus, et tous les "vivres" : pack d'eau, bouilloire, verres en plastique, touillettes, serviettes, etc] . L'accès en voiture a été plus que difficile, plus d'1h pour sortir du périph et accéder au parking le plus éloigné du parc des expo à perpette... les hurlements du petits qui en avait plus que marre,... on a failli faire demi-tour sans avoir pu arriver au salon. Je pense aussi que c'était le jour de la plus grande affluence, donc l'enfer pour avancer dans les allées avec la poussette, et le soir à la fermeture, pas moyen d'apporcher la voiture du stand pour charger avant pas d'heure. Les bras du Squal ont pris cher et la poussette a été chargé comme un âne pour tout ramener à la voiture en 1 seul voyage avec un petit fatigué, transpirant et mort de faim, le tout sous un début de tempête dans la nuit [heureusement que le parc est bien équipé en escalators, passerelles couvertes et ascenseurs sinon c'était impossible]. Nous avons ressorti la voiture après avoir payé une fortune de parking [on en a eu pour un peu plus du prix d'une entrée au Salon o_O, c'est complètement démentiel] et nous avons stationné dans une rue adjacente le temps de donner le bib au nelwyn toujours hurlant. Je ne m'étenderai pas sur le reste du trajet sur le périph puis A13 un dimanche soir... 2h pour rentrer... Willow a fini par s'endormir d'épuisement à force de pleurer... l'horreur.

    Bon, voilà, ça c'était le côté sombre de la force...

    ***

    Mais ça en valait la peine !! Les heures sur le stand sont passées à toute vitesse. Rarement plus de 5min de repos, pas même le temps de manger un sandwich ou des sushis [ba oui, le premier jour je suis sorti prendre quelques chose à manger à l'extérieur car sur le salon c'était hors de prix... 7€ un club sandiwh...o_O], ou encore de donner un petit pot. Toujours quelqu'un intéressé par la Moto Club ou par le parcours de prévention de la sécurité routière. Des femmes mais aussi des hommes, des jeunes, des moins jeunes. Beaucoup de contacts pris avec des professionnels pour de potentiel partenariat. Des interviews pour des médias [Moto Revue et FunMotors] et des échanges très productifs avec d'autres associations et motoclub.

    Tenir un stand au salon de la moto  Tenir un stand au salon de la moto

    Tenir un stand au salon de la moto  Tenir un stand au salon de la moto

     Le parcours de la prévention routière avec les lunettes qui simulent une alcoolémie de 1.5g en vision nocturne... bonne tranche de rire ^^

    Tenir un stand au salon de la moto  Tenir un stand au salon de la moto Tenir un stand au salon de la moto

    Tenir un stand au salon de la moto  Tenir un stand au salon de la moto

     

    *****

    Et puis, l'avantage d'être à plusieurs copines, c'est qu'on peut se relayer pour faire un petit tour du salon... tant qu'à faire ^^

     

    Voilà un petit aperçu de quelques uns des gros stands :

    Suz : pas très travaillé mais bien aéré et accessible

    Tenir un stand au salon de la moto

     

    Kawa : toujours aussi claquant leur code couleur

    Tenir un stand au salon de la moto

    Ducat : superbe même si je n'ai pas trop compris le concept des valises d'hôtel  qui accompagne l'hypersport o_O

    Tenir un stand au salon de la moto

    ou encore Boxer : très épuré avec leur seul et unique modèle [mais bon c'est français alors cocoricco ^^]

    Tenir un stand au salon de la moto

    qui est vraiment très particulier [magnifique si ce n'est son optique que je déteste carrément]

    Tenir un stand au salon de la moto

     

    On a pu poser nos fesses sur quelques machines parfois par curiosité comme sur la nouvelle ER6-f [qu'on a trouvé très bien relooké, tout comme la version "naked"]

    Tenir un stand au salon de la moto

    Tenir un stand au salon de la moto

    La hayabusa

    Tenir un stand au salon de la moto

    un modèle de chez Victory, qui a rappelé au Squalou sa belle Guzzi Centauro ^^

    Tenir un stand au salon de la moto

    La ZZR1400 que le Squal avait eu l'occasion de tester sur route lors du KawaTours en 2009 et dont il me vante la facilité

    Tenir un stand au salon de la moto

     

    ou encore des modèles qui m'intéressaient particulièrement comme le Z1000SX [pour plus tard quand elle sera d'occase qui sait]

    Tenir un stand au salon de la moto

    ou la CBR600f [version moderne de la mienne]

    Tenir un stand au salon de la moto

     

    Et pour marquer la fin du Salon... il fallait bien sentir l'odeur âcre du pneu brûlé

    avec un petit burn d'une moto d'expo :

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    7 commentaires
  • circuit

     

    Pour se faire plaisir en moto, il faut du virage.... au moins des courbes.

         Oui, car même si faire une grosse pointe de vitesse sur une belle longue ligne droite c'est toujours une sensation sympa, n'importe quel kéké en tee-shirt, short et basket peut le faire [ah là là, que j'ai envie de les étrangler ces abrutis inconscients, je rêve parfois de les voir s'étaler en laissant leur belle peau sur l'asphalte et se retrouver le genou ouvert et les jambes sanguinolantes... miam belle viande hachée... bref] mais les vrais frissons et la véritable prouesse technique et de maitrise de l'engin, c'est en 'prenant de l'angle' qu'on le ressent comme on dit on the motard planet.

         Pour ça, il y a les balades en montagne... mais on n'en a pas tous à côté de chez nous et il s'agit souvent de virage à l'aveugle (i.e. dont on ne voit pas la sortie) et donc le danger est potentiellement dans chaque virage : terre, feuilles, gravier, troupeau de moutons ou autre animal, cycliste, promeneur, voiture à l'arrêt, tracteur, camion, caravane... ou encore belle trainée de gasoil laissée par le trop plein d'un poids lourd dans la montée... et dans le pire des cas, un véhicule en sens inverse qui mord la ligne ou est complètement déportée.... >.< La liste est tellement longue que si on n'est pas capable de laisser un peu son cerveau avant de partir... on se retrouve tétanisé à 20km/h ou on ne prend même pas le guidon.

         La seule solution finalement c'est la pratique de la vitesse sur un circuit. Malgré le désavantage certain du coût que représente une journée de roulage (100-150€ en moyenne), il n'y a que des avantages en terme de sécurité :

    • la surface est en très bonne état, le plus souvent d'un revêtement spécial qui apporte une très bonne adhérence même en cas de pluie
    • la visibilité dans les courbes est maximale
    • la piste est nettoyée du moindre débris et trace grasse
    • la voie est large
    • personne ne vient en sens inverse
    • on roule généralement par session de niveau en débutant, intermédiaire ou confirmé pour respecter le rythme de chacun et éviter les collisions.
    • le parcours est jalonné de toute une équipe de commissaires de piste qui par l'utilisation de drapeaux spécifiques informent les pilotes des dangers et régulent la circulation si besoin
    • Les machines sont contrôlées en terme de bruit d'échapement pour réduire les nuisances sonores
    • L'équipement des pilotes est souvent règlementé : en plus du casque obligatoire par la législation, le port de gants, de bottes, d'un blouson et d'un pantalon en cuir (parfois obligatoirement reliés par une fermeture éclair ou via une combinaison intégrale) est exigé.
    • la présence d'une équipe de secours médical (Pompier ou Croix Rouge) est systématique.

    ***

    Hier, c'est mon frère qui avait une journée de roulage sur le Circuit de La Ferté Gaucher.

         L'occasion de me faire une vraie première sortie sur ma PRL accompagné de ma petite belle-soeur sur son petit Martin. Elle qui a décroché son précieux papier rose lundi ^^, c'était vraiment sympa de faire les 2h de trajet avec elle pour aller voir son chéri. Calou nous a fait le guidage avec Willow dans la voiture. Une beau petit cortège hihi.

    Martin

    Bianca sur Martin

          Du fait que Bianca travaillait le matin et le temps de se rejoindre, de manger, de faire une tétée... nous n'avons pu arriver qu'en milieu d'après-midi.
    Grosse chaleur sur le circuit, heureusement les infrastructures du circuit sont tip-top et j'ai pu donner la tétée au frais et au calme et trouver des sanitaires nickelles.
         Accès libre au paddock, nous avons retrouver le groupe de gars dans lequel était le tonton Pierre et receuillir leurs premières impressions.
         Je n'ai malheureusement pas eu beaucoup de temps pour faire beaucoup de photos mais je suis pas mal contente du peu qu'il y a. De bons souvenirs pour eux je pense :)

    Moto

    Pierre en ZX9R (Kawasaki)

     

    Moto

    Cédric en CB500 (Honda)

     

    Moto

    Philippe en Hornet (Honda)

     

    Moto

    Patrice en SpeedFour (Triumph)

     

    Moto

    Anthony en ZX6R (Kawasaki)

     

    L'album Picasa complet :

    Session de Roulage du 25 juin 2010 à La Ferté Gaucher

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    3 commentaires
  • Maquette

    C'est devenu traditionnel : à chaque nouvelle monture, son modèle réduit rejoint la collection de mes ramasse-poussières de célibataire.

    La première maquette, c'était par hasard : je cherchais juste une peinture pour une retouche et je suis "tombé" sur la boîte d'un VT 600.

    Maquette

    Pour la seconde c'est pire : j'ai eu la maquette avant et sans elle je n'aurais jamais envisagé la moto : j'attendais la sortie de la Breva toujours repoussée. Deux semaines après l'avoir finie, je tombe sur un annonce dans un motojournal prêté : un V10 Centauro, rare en soi, et pile aux même couleur que j'avais choisies pour la maquette. 2 semaines après je descendais à Toulouse la chercher. 

    Maquette

    Voilà qui suffit à lancer une tradition, pas toujours évidente à suivre - mais j'ai du bol en général :-)

    Pour le Z de madame, on a du se rabattre sur la version "jouet au 1/18e" et non une maquette. Mais ... je n'ai pas encore dit mon dernier mot, on sait jamais ça sortira ptet en collector dans quelques années, comme toutes les motos mythiques.

    Maquette

    Mon Sprint aussi est un modèle réduit "tout monté" et fut dégoté sur la boutique ebay d'un magasin de Lille. Encore une fois, la bonne couleur ! Preuve que j'ai bon goût.

    Maquette

    *******

    Et donc voici que voilà : un 600 CBR !

    Maquette

    Cette fois-ci la difficulté consiste en la diversité de modèles ... et il s'est avéré impossible de trouver l'exacte réplique. On trouve facilement le modèle F 99, le RR 2005, mais le FS 2001-2002 ... niet.

    Voici donc le plus ressemblant : une F 99 avec la déco des FS rouge avec aile honda noire... pile ce qu'il faut. D'ailleurs les photos de l'emballage sont celles ... de FS 2001 :) 

    Pour le coup, il s'agit d'un modèle métallique, au 1/12 e, en assemblage rapide vissé. La qualité des détails et de l'assemblage est loin d'une maquette réelle (ne jurez que par TAMIYA) mais c'est beaucoup plus rapide et donc compatible avec le temps libre de nouveaux parents :)

    Maquette Maquette

    Maquette Maquette

    Maquette

    Et pour la ptite histoire de mes "coups de bol" : je l'ai dégotée via ebay, certes, mais c'était une annonce retirée car non vendue depuis un mois. Merci le cache google !

    Maquette

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

     


    votre commentaire
  •  

    Les motos

     

    ça y est !!! je me sens de nouveau une motarde !!!
    Puisque j'ai de nouveau une monture :)

    ****

    Malgré mon découragement façe à mes (pré)occupations de maman toute neuve ["je n'aurai plus jamais le temps", "j'aurai trop peur donc je n'en profiterai pas", "c'est un luxe, on a plus les moyens désormais", etc], le Squal n'a pas lâché le morceau et depuis deux mois, il écumait discrètement les petites annonces pour me trouver CELLE que je voulais.

    C'est dans l'Oise, près de Soissons, que nous sommes donc allés ce matin de bonne heure [dur dur de sacrifier une grasse mat, de réveiller le nelwyn plus tôt pour le coller 4h aller-retour dans la voiture.. mais bon c'était pour une très bonne cause héhé] pour aller voir la bête et potentiellement revenir avec.

    ****

    Déjà, j'avais la pression.
    Ba oui :

    • 9 mois que j'avais pas pris en main une motocyclette
    • 11 kg de trop.... j'ai fait un essayage la veille de mon cuir SEGURA dans lequel je rentre encore (OUF), par contre pour le pantalon....fallait pas rêver  :/ que ce soit mon cuir ou mon E-SQUAD
    • et une forme physique proche de l'asthénie entre mes abdos de mollusque et mes jambes de poulpe

    C'était déjà pas gagné... mais avec en plus l'ombre angoissante du "j'ai un gnome qui a besoin de moi..." j'avais grave les pétoches et le palpitant [c'est bizarre comme la moto m'a souvent mis dans cet état...et pourtant j'adore ça. Une lueur de conscience du danger que cette activité implique sans aucun doute].

    ****

    Nous n'avons pas hésité longtemps à prendre notre décision en voyant l'état plus que nickel de la moto. Seul bémol, quelques éléments non homologués [c'est sûr que dans cette cambrousse il devait pas être trop emmerdé le gars...mais nous en RP c'est pas la même... surtout en ce moment :/] comme le pot adaptable sans la chicane (mais il nous a fournit le pot d'origine avec), la plaque minuscule et les éclairages arrières très (trop?) discrets.

    Je vous présente donc la petite nouvelle dans le garage

    une Honda CBR 600 fs de 2001
    que j'ai baptisée "PRL"
    [terme d'antologie de la série Battlestar: Galactica pour "Plus Rapide que la Lumière" héhé... oui je suis une geek et je t'emmerde ^^]

    ou "Choupette" dans l'intimité ^^ 

    CBR

     ****

    Je n'ai pas voulu partir avec de chez le vendeur... trop flippée la nana  :s
    Je ne l'ai prise en main qu'après avoir fait le plein de la machine au Cora du coin ^^
    En image :

     CBR

    CBR

    CBR

    CBR

    ***

    Mes premières impressions

    les côtés positifs

    • Pour ma taille la position est idéale : pas trop bas sur les poignets comme c'est le gros inconvénient des sportives plus récentes tel les RR, R, ZX, daytona et autre GSXR, grâce aux bracelets qui sont positionnés au dessus des tés de fourches sur ces modèles. La posture est quand même suffisament allongée pour retrouver de bonnes sensations à la prise d'angle.
    • bonne rigidité caractéristique des sportives en courbe mais également en vitesse [dont je tairai la valeur ici ^^].
    • bonne protection bulle et carénage
    • rétro de bonnes tailles [la sécurité avant tout, j'aime voir ce qu'il y a derrière sans avoir à me contorsionner]
    • frein avant très efficace (presque un peu trop mordant, ça surprend un peu) et frein arrière bien fonctionnel
    • le capot de selle, j'adore, ça claque ^^

    les côtés négatifs

    • embrayage plutôt dur et quasiment pas de garde donc j'ai un peu fatigué en ville   ; du coup le point de patinage était très très loin.... j'ai lutté pour prendre mes marques et c'était l'angoisse de caler à chaque redémarrage :/ [a priori après réglage c'est nettement mieux].
    • pot affreusement bruyant et ligne d'échappement qui remonte tellement  qu'on a le talon de la botte qui s'appuie dessus en conduisant et qu'il y a un écarteur au niveau du cale-pied passager... très très moyen koi. Le Squal compte donc occuper son aprem de demain à me remettre le pot d'origine : je n'aurai plus de problème d'homologation, ça cassera moins les oreilles, je serai plus à l'aise avec la position de mes pieds et la ligne remontera beaucoup moins haut ce qui devrait me permettre l'utilisation de saccoches cavalières pour nos prochains trip ^^.
    • très large à l'entre-jambe... c'est assez bizarre comme sensation ^^
    • les jantes dorées, j'suis pas hyper fan à la base, j'aurai préférée qu'elles soient tout bêtement noires... mais bon elles pètent quand même pas mal, je m'y ferai :p [en espérant que je sois capable de les garder un minimum propres mouarf]

    ****

    Au final, je suis trop contente d'avoir ma PRL, fière de l'avoir ramenée même si ces 2h de route m'ont complètement épuisée  : mal dans les doigts et les jambes à cause des douleurs aux articulations que j'ai depuis l'accouchement [j'ai éviter la crampe de justesse en voulant remercier une voiture du pied :/ la honte lol] et surtout pas très agréable les secousses et vibrations dans l'abdomen avec ma ceinture abdominale toute détendue, j'avais tout qui remuait à chaque imperfection de la route :s. Bref malgré ma motivation et ma joie, je ne suis pas tout à fait prête pour me lancer dans de très longues balades... mais ça va venir :)

     

    De toute façon, j'm'en fous, désormais j'suis une vraie PGM  ;)

    CBR

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    3 commentaires
  • Les motos

     

    Enfin, le secret peut-être dévoilée, enfin je peux en parler !

    Et oui, secret de famille oblige ^^, il a fallu tenir sa langue pour faire une belle surprise à Bianca, ma petite belle-soeur [qui a commencée sa formation au permis A en Octobre dernier et qui a eu son plateau en janvier ^^  ; bientôt la circul mais avant il faut qu'elle se remette d'une petite fracture du poignet souvenir du ski >.<]

    C'est en fait en novembre que ma kawasaki Z750 rouge, Tabatha de son petit nom, nous a quitté.

    Ca a été dur de la laisser, en coup de vent, dans un fond d'atelier...comme ça, toute seule :(, j'avais l'impression d'abandonner un être vivant...
    Sissi, j'ai eu quelques montées de larmes à ce moment là et les quelques jours qui ont suivit. C'est pas rien de laisser sa toute première moto. C'est qu'on y tient à nos machines. Et au-delà de la perte de l'objet, on perd un peu son identité de motarde, on a l'impression de plus en être, de plus faire partie du clan, de la grande famille des motards.

    Mais bon, je me suis raisonné car c'était pour faire un très beau cadeau (c'est qu'il est fou amoureux mon frère héhé) à quelqu'un que j'aime beaucoup. Elle resterai dans la famille, je la reverrai (et même que je pourrai remettre mes fesses dessus à l'occasion, si je fais suffisament mes petits yeux tristes ^^) et en plus elle allait avoir le droit à un super relooking pour sa nouvelle vie :).

    En effet, pendant ces longs mois cachée aux yeux de la principale intéressée, elle a troqué sa robe rouge allumeuse de diablesse contre une robe blanche immaculée angélique. Transformation réussie non ??! :

                 

      AVANT                                                       APRES

    Les motos      Les motos

    Les motos      Les motos

    *******************************************************************************************

    Petit hommage à feu ma Tabatha

    •  pour la motivation que tu m'a apporté pendant presque 1 an, alors que tu étais dans le garage d'FZR à Tours et que je prenais mon temps pour faire une formation au top.
    • pour avoir bravé avec moi l'interdit ^^, en faisant un aller-retour dans le parking sous-terrain alors que je commençais à être un peu à l'aise dans mes séances de cours, ou encore sur une route de campagne sur laquelle je n'ai pas dépassé le 70km/h à quelques jours de passer le plateau ^^ .
    • pour l'excitation de te sortir du parking du copain pour la toute première fois et te ramener chez moi quelques heures après avoir eu ma circul, j'étais tellement flippé de découvrir tes réactions. Il m'a fallu quelques temps pour m'habituer à ton angle de chasse si petit que l'avant engage comme de rien, à cette position sur l'avant qui donne l'impression d'être la tête la première sur la route. Mais j'ai eu toute suite du plaisir avec ta maniabilité incroyable et ta reprise de folie.... la BANANE koi !!
    • Pour notre premier roadtrip avec les Motofreux dans le Doubs, nos premiers vrais virolos, mes premières vraies sensations et mes premières prises de risque... et on les a épaté les gars avec mes petits 6 mois de permis, c'est que j'ai presque réussi à tenir le rythme de tête ! (bon pas toute la journée non plus, je connais mes limites, je dépose pas totalement le cerveau quand j'suis en selle moa).
    • Et puis il y a eu notre session sur piste à Mérignac, où j'étais sur des oeufs avec la piste mouillé, où même si dans l'après-midi j'ai pris plus de confiance, je ne te sentais pas trop, avec ton train arrière qui se tortillait, ce guidon street mal approprié pour l'occasion (que j'ai viré pour reprendre un guidon d'origine qui fait vraiment toute la différence finalement). Et puis c'était aussi ma première infidélité, à avoir l'occasion d'essayer une sportive et là le flash, le coup de coeur... oui la position plus allongée convenait mieux à l'activité et à ma conduite...mais ce serait peut-être pour plus tard...
    • Ensemble, nous avons rejoins le moto-club des DA, pour de belles balades tranquillou en région parisienne. Les filles te connaissaient bien, elles comprennent ma tristesse de te laisser aujourd'hui.
    • Et puis il y eu notre première vraie gamelle, ce printemps dernier en descendant dans le Lot. The big crash à cause d'une vilaine trace de gazoil. Pourtant on commençait tout juste à se décrisper après la pluie de la matinée, la route commençait à sécher et il commencait à y avoir de beaux enchainements de virage, le bitume était en bonne état, il y avait une bonne visibilité... je n'ai pas compris ce qui se passait avant de toucher le sol et d'entendre ce bruit horrible de ton métal et de tes carénages se déchirant sur la route... Après mes roulé-boulés, je te revois t'écraser et rebondir contre le rail....les saccoches s'arracher et s'envoler pour atterrir loin au milieu de la route.... J'ai fait plusieurs fois des cauchemars de cette sensation de chute, horrible. Moi je ne m'en suis pas sorti trop mal (petite fracture du trochitère au niveau de l'épaule et écrasement du plateau tibial au niveau de la jambre => merci mon équipement tout cuir). Toi par contre, il a fallu tout notre investissement pour réussir à sauver ta peau (merci à jeannot, mécano de rêve). Nous attendons encore la réponse à notre recours pour une potentielle prise en charge... mais bon au moins nous avons pu te remettre sur pied pour que tu continues à rouler et pouvoir ne pas te vendre à perte.

    Et oui, il était temps pour moi d'essayer autre chose, je garderai un merveilleux souvenir de toi et serait très heureuse de pouvoir à nouveau retrouver tes sensations à l'occasion.

    L'arrivée du tétard a été le prétexte pour envisager notre séparation.

    J'ai tout de même hâte du moment propice où je pourrai reprendre une compagne pour te remplacer (c'est que Rocco, le Sprint ST de Calou doit trouver le temps long tout seul dans le box ^^). L'été prochain, qui sait... [comment ça je suis un peu optimiste... l'espoir fait vivre !]


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique