• Geisha dos nu - MISSTIGRI

    Copyright Misstigri

     

    Hier j'ai été taggé par Makewithlove sur son blog Sauterelle Box.

    Mais c'est quoi un tag ???!! ba c'est un petit jeu questionnaire pour se dévoiler un peu.

    Celui-ci se rapproche du portrait chinois et je me fais un plaisir de répondre aux quelques petites questions "si j'étais... je serais..." qu'elle m'a posées :

     

    une couleur : Le vert

    => couleur de la nature, je l'aime plutôt foncé ou kaki, mais pour donner un peu de pêche le vert anis est vraiment terrible. De la peinture de la chambre du nelwyn à ses vêtements, des plantes d'intérieur au thème de mon mariage jusqu'à la couleur de fond de ce blog.... j'aime le vert ^^.

     

     

    une saison : L'été

    => pour la chaleur, la luminosité, les vacances, les voyages, les barbecues entre amis, les ballades en moto même tard le soir.

     

     

     

    une chanson romantique : Le géant de papier [J.J. Lafont]

    => le truc bien has been, mais pour moi ça reste la référence mdr

     

     

     

    un parfum de glace : Pistache

    => ce n'est pas seulement le côté vert qui me plait même si ça y contribue :p. J'aime le goût et le fait que c'est un arôme qu'on trouve assez peu autrement. Je trouve qu'en glace c'est parfait, doux et parfumé ^^. Je galère souvent à en trouver autrement qu'en bac, et je me jette dessus quand j'en trouve en esquimo ou en cône [quand il n'y a pas de glace au chocolat avec... parce que ça c'est le parfum que je suis incapable d'avaler... beurk ; malheureusement, il y en a presque systématiquement grrr]

     

     

     

    un jeu vidéo : World Of Warcraft

    => alors là !!!! tu ne sais pas sur quoi tu m'as lancée... moi qui résistais depuis la création de ce blog pour ne pas en parler.... ça va être difficile de n'en dire que quelques mots... ça mériterait un billet à part entière tellement ce jeu fait partie de mon quotidien. Un peu moins depuis mon accouchement, mais depuis bientôt 7 ans, j'y passe presque la totalité de mes heures de loisirs à la maison... c'est pas rien [et oui c'est addictif]. J'avais pensé que peut-être la présence du nelwyn me donnerait l'envie de lâcher... mais non, je m'y suis remise le soir après son coucher et depuis que j'ai retrouvé un peu de liberté la journée j'ai repris un bon rythme de jeu... et surtout retrouvé une communauté qui m'avait vraiment manquée. Car c'est avant tout un MMORPG... et c'est le côté social qui me plait énormément :), comme la blogosphère.

    Je ne résiste pas à vous mettre un petit screen d'un de mes nombreux perso, mon "main" :

    Izh - Draenei Chaman niveau 85

    Taggé par une sauterelle !

     

     

     

    un manga : Le château ambulant

    => il n'est pas précisé s'il s'agit d'un film ou d'une série. Je ne regarde pas de manga en série donc... J'ai eu longtemps Le Voyage de Chihiro comme référence. J'aime le côté naïf, poétique et très fantasmatique des histoires. Et dernièrement, j'ai vu Le Château Ambulant qui lui ressemble beaucoup dans le fond [c'est du même auteur Hayao Miyasaki] mais dont l'héroïne est plus âgé et donc m'a parlé davantage ^^.

     

     


    Un prénom féminin : Lou

    J'aime beaucoup la douceur de la sonorité. j'aime les prénoms ultra court [dommage avec mon vrai prénom qui a trois syllabes... mais bon j'aurai pu avoir un prénom composé.... l'horreur ^^]. J'aime le côté animal et justement pas trop féminin. Je trouve qu'il a du caractère tout en étant doux.

     

     

     

    Une oeuvre d'art : La Danse des Carpes Koï [F.Merleau]

    => Quand on me parle d'oeuvre d'art, je pense musée et donc principalement peinture ou sculpture. Je sais que ce ne sont que 2 grands arts parmis d'autres et d'ailleurs pas du tout ceux que je préfère comme la musique et la danse que j'aime énormément. L'architecture ne m'intéresse quasiment pas sauf peut-être les châteaux et les églises/cathédrales du fait de leur gigantisme parfois. Je crois que celui que je déteste le plus c'est la poésie [archi beurk, aucune sensibilité pour ça]. Je m'intéresse donc assez peu à la peinture et à la sculpture. Je regarde mais ce qui me plait ce n'est pas tant ce que ça représente mais l'harmonie et la douceur de ce que je vois. J'aime particulièrement le style de ce que réalise ma cousine Flora Merleau dans son atelier et si je devais faire un choix parmis ses différentes toiles, ce serait une de la série "La Danse des Carpes Koï". J'aime les courbes qui donnent un mouvement souple et les jolis contrastes de couleurs qu'elle utilise.

    La Danse des Carpes Koï - F.Merleau

     

     

     

     

    Un vêtement : Un jean's moto ESquad

    => Déjà le jean, c'est le truc incontournable pour moi. Le vêtement que j'ai sur les fesses 9 fois sur 10. Je l'aimais taille basse quand j'étais plus menue mais toujours bootcut [impossible d'apprécier un slim] ou large. Bleu foncé, avec des motifs un peu délavés. En basket, godillots ou talons... il supporte tous les styles. En moto c'est donc pour moi le must-have, et pour ne pas risquer de finir avec les gambettes en steak haché à la première chute, Il faut un jean's spécial, renforcé. Le top du top niveau sécurité : le jean ESquad en tissu d'armalith ^^

     


     *****

    Ne souhaitant pas embarrasser qui ne voudrait pas le faire, je ne vais pas tagger en retour d'autres copinautes en particulier, mais je serais ravie de découvrir les réponses de celles qui veulent bien se prêter au jeu héhé :).

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    3 commentaires
  • Cet anneau qui m'avait tant manqué

     

    8 mois que je ne l'avais plus au doigt....

    Comme sa compagne, j'avais dû le retirer quelques semaines avant l'accouchement tellement mes doigts avaient gonflés.

    Chaque mois, j'espérais que mon corps ait suffisament récupéré et je me lançait dans un ènième essayage plein d'espoir, quasi tremblante et le coeur battant la chamade... mais non, toujours pas... et une nouvelle fois, la déprime sourde.

    L'impression de manquer de quelque chose, l'impression d'avoir perdu ce qui fait mon statut de femme marié, ce si grand symbole de notre couple et de cette toute nouvelle vie qui l'accompagne.

    Et puis, ce desespoir. Sentiment d'impuissance face à l'incontrôlable modification du corps qui apparait comme irrémédiable.

     

    La limite psychologique des 6 mois post-accouchement : se rassurer d'avoir perdu un peu de poids, de voir sa silhouette reprendre tout doucement des formes qu'on accèpte mieux, d'arriver à rentrer ses fesses dans un ancien jean [même si c'était celui dans lequel on était plutôt large avant] et ...

    oh !! quelle joie d'arriver à enfiler la bague au diamant !!!

    mais malheureusement pas son complément...

     

    Ne suportant absolument pas d'avoir l'une sans l'autre, je me suis résolu à déposer l'anneau chez le bijoutier pour un léger agrandissement.

     

    Merci à notre bijoutière, qui comme à son habitude, a accompagné la démarche avec une très grande sensibilité, et qui, ressentant sans doute mon désarroi et mon sentiment d'échec, m'a déculpabilisé en comprenant tout à fait mon incertitude et en me disant qu'il serait toujours possible de faire l'intervention inverse le jour où ce serait nécessaire.

    *******

    Je me sens donc beaucoup mieux depuis quelques jours puisque j'ai récupéré mon alliance.

    Elle est revenue souligner sereinement ma bague de fiançaille et toutes deux sont désormais là pour s'accorder comme il était prévu au bracelet de la même collection que mon homme m'a offert à la maternité :

    Cet anneau qui m'avait tant manqué

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    3 commentaires
  • Si elle était encore là

     

    Peut-être qu'elle aurait continué à me mener la vie dure : cassante et méprisante quand j'en attendais un témoignage de bonheur ou de fierté, douce et compréhensive quand j'en attendais de la dureté et du mécontentement... Jamais sur la même longueur d'onde. Une relation mère-fille douloureuse et destructrice.

    Mais peut-être pas... il me semblait qu'à l'approche de la fin, elle avait compris certaines choses au fil de nos dernières discussions, avait lâché du lest... moi-même j'avais réussi à prendre de la distance, à me protéger un peu mieux de son jugement, à m'éloigner de son ombre maternelle qui n'a eu, semble-t-il, qu'un seul but... nous armer à son départ pour affronter la vie telle qu'elle l'a vécue : cruelle et sans pitié. Même si nos caractères sont très proches (certainement modelé à son image par son éducation), elle n'avait pas du tout ma sensibilité... d'où les ravages et les éclats.

    Je sais qu'elle aurait été immensément fière lors de ma soutenance de thèse, car finalement c'était son idéal à elle que j'ai suivi sans m'en rendre compte. Elle cotoyait les chercheurs et les vénèrait presque. Pour elle, ils représentaient le summum de la réussite. Leur intellect la fascinait. Et sans aucun doute n'aurait-elle pas du tout cautionné mon choix de ne pas poursuivre dans ce domaine. Elle n'aurait pas compris.

    Mais peut-être que si... Par l'autonomie financière et émotionnelle acquise via mon mariage, peut-être que j'aurai su lui faire entendre mes arguments et ma position... j'aime à y rêver même si, du coup, plus rien ne m'empêche de ressentir la tristesse du vide qu'elle a laissé.

    Après son départ, j'ai fait mon deuil en me persuadant que c'était dans l'ordre des choses : vivre sa vie de manière autonome, être adulte sans avoir plus besoin de ses parents, prendre son envol, couper le cordon. Les parents partent avant les enfants... rien de dramatique finalement.  Même pendant ma grossesse, j'ai très peu souffert de cette absence.

    C'est seulement maintenant, depuis quelques semaines, quand j'observe mon fils, que je réalise son existence, que je le vois grandir et évoluer, que je me rend compte de tout ce qu'il représente... c'est maintenant que les larmes me montent très souvent aux yeux et qu'elle me manque douloureusement.

     

    *****

     

    Parce que, je suis sûre qu'

    Elle serait dingue de son petit fils

    Elle aurait été là dès le premier instant à la maternité, certainement même pour me soutenir pendant le travail

    Elle m'aurait fait part de son expérience d'allaitement que j'ai inconsciemment mystifié

    Elle le pourrirait de cadeaux

    Elle viendrait le voir au moins une fois par semaine, ferait la baby sitter à la moindre occasion

    Elle m'appelerait pour connaitre les moindres détails, se réjouirait de la moindre anecdote.

    Elle respecterait nos choix d'éducation, m'appuyerait dans mon rôle de mère

    Elle aurait été une grand-mère formidable.

    Mamie NANANE

     

    Je n'ai aucun doute là dessus.

    Je n'ai personne pour la remplacer

    C'est un gouffre dans ma vie, je le sais désormais.

     

    *****

     

    Si elle était encore là

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    8 commentaires
  •  

     

    Arachnophobie

     

     

    "L'arachnophobie est le nom donné à la peur des araignées. C'est une des phobies les plus fréquentes"

    Wikipédia

    *****

    Oui, je ne fait pas dans l'originalité de ce côté.

    En même temps, il y a peu d'animaux qui me font peur. Même si je ne suis pas ultra fan des reptiles genre, caméléon et Iguanes juste parce que je les trouve plutôt moches, j'ai eu l'occasion d'apprécier le contact d'un serpent sur la peau [incroyable comme c'est agréable et sensuel] et je trouve les lézards plutôt mignons dans l'ensemble. Je n'aime pas particulièrement les gallinacées, mais là encore c'est que je trouve ça assez repoussant esthétiquement... surtout quand elles n'ont pas trop de plumes autour de la tête, mais j'avoue qu'il y a des races de poules de collection qui sont superbes.

     

    Après, il y a les insectes. La plupart ne me gène absoluement pas. Biensûr, les mouches sont vraiment casse-pied parce qu'elles chatouillent et les moustiques parce qu'elles nous piquent et que ça démange vraiment. Pas de panique à la vue d'une guêpe ou d'une abeille [alors que c'est le cas du Squal], ça ne me fait ni chaud ni froid. Je trouve même les bourdons fascinants et les coccinelles sont mes petits avatars [mon symbole en maternelle qui rymait avec mon prénom].

     

     

    ArachnophobieArachnophobieMais les araignées.... là c'est insupportable. Leur rapidité à se déplacer... le fait qu'on distingue difficilement le devant du derrière, l'impression qu'elles peuvent partir dans n'importe quelle direction... la peur complètement aberrante qu'elles me sautent dessus, sur ma tête ou mon visage... Certainement leur toile qu'elles peuvent envoyer pour se raccrocher à n'importe quoi, qui fait que malgré qu'on les chassent elles peuvent revenir.... comme de la glue... impossible de s'en débarasser quoi... AaaaaaHHHhhhhh.

    Donc pas moyen de retenir un cri et au bond quand j'en découvre une trop près de moi et il faut que je prenne vraiment sur moi pour m'en rapprocher. La seule motivation pour ça étant d'arriver à l'écrabouiller... seul solution pour que je puisse rester dans la pièce. Si j'arrive à trouver quelqu'un pour m'en débarrasser, j'exige de voir le corps recroquevillé du monstre avant d'accepter de revenir ou de rester.

    La pire fois, c'était ado, un soir alors que je lisais à la lueur de ma lampe de chevet, j'ai cru voir quelque chose bouger sur la moquette à côté du lit, pourtant de couleur sombre. En pivotant la lumière, j'ai découvert une araignée comme celles que je détestent le plus.... un gros corps noir et de loooooongues pattes noires immeeeeeeeenses.

    Arachnophobie

     

    La peur qu'elle se colle sous mon lit m'a emmené à faire un saut en longueur digne des sélections des mondiaux d'athlétisme départ arrêté (debout sur mon lit) jusqu'à la porte de ma chambre de l'autre côté de la bête. Je me suis éclatée contre la porte et suis sortie en trombe, alertant toute la maisonnée. C'est mon frère qui est venu à mon secours sauf qu'évidement pendant ce temps j'ai vu l'horreur disparaitre sous le lit. Pas moyen d'aller me recoucher tant que je la savais là-dessous. Je lui ai donc fait tout bouger : mon lit, mon matelas et même le sommier jusqu'à ce qu'il l'a retrouve dans le coin du montant dessous. Il l'a raté deux fois avant d'arriver à l'éliminer.... j'étais à la limite de l'hystérie [et rien que d'y repenser j'ai les poils qui se hérissent et les cheveux qui se dressent sur ma tête o_O]. avec ma mère qui n'arrêtait pas de se foutre de moi et me disant qu'il fallait que je me calme....

    *****

    C'est Halloween aujourd'hui, j'aime les fantômes [6e Sens], les citrouilles [miam la soupe de potiron], les vampires [La saga d'Anne Rice], les cimetières [Les contes de la crypte], les mort-vivants [Residentevil], les sorcières [ma sorcière bien-aimé].... mais pas les araignées ^^

    Halloween

     

    Ceci est ma participation aux lundi parmi tant d'autres #51 de Zaza ^^

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    1 commentaire
  • [Vacances & Emmerdes #3] Mauvaise conclusion

     

    Suite de [Vacances & Emmerdes #1] Mauvais départ

    et [Vacances & Emmerdes #2] Mauvaise option

    ****

    La journée du samedi m'a paru interminable. Difficile de gérer le gnome toute seule sans le matériel que j'avais dans la voiture [pas de transat pour le poser à jouer par exemple] et je ne voulait pas faire chier tout le monde en le collant dans le bras de quelqu'un qui ne saurait pas le calmer malgré toute sa bonne volonté. J'ai à peine eu le temps de prendre ma douche. Il n'y a que deux alternatives quand il se met à pleurer : soit le sein ou le bib, soit une balade en poussette ou en voiture. Dans le premier cas, j'ai évidement le droit à un commentaire du genre "mais il mange encore ??!!". Comment te dire : "oui, ça passe vite le temps hein,... et puis bon c'est vrai qu'il dort tellement longtemps la nuit alors faut bien qu'il se rattrappe dans la journée héhé".... méthode coué, j'ai encore pas trouvé d'autre explication à vrai dire, mais c'est un fait, il a faim... qu'est-ce que j'y peux moi !. J'attaque la deuxième option quand il continue de chouiner malgré la longue tétée sur laquelle il s'est pourtant endormi. Et là c'est un peu le moment de solitude à faire des allers-retours dans la rue ou le jardin à rouler la poussette alors que tout le monde est en train de prendre l'apéro. Heureusement, quelques mamans dans le tas se proposent pour prendre le relais et finir de l'endormir pendant que je mange ^^.

    J'attend 14h avec impatience... j'espère un coup de fil du Squal. Je me retiens pour ne pas l'appeler trop tôt au risque d'être déçue par la nouvelle d'un retard supplémentaire. 14h30, toujours pas de news, je fini par appeler...et là bingo, comme je m'y attendais la voiture n'est pas encore prête, il attend le coup de fil de sa soeur....mouarf j'aime pas ça les gens qui ne tiennent pas les délais annoncés, ça m'insupporte, je déprime, je m'énerve, ça sert à rien....grrrr

    ****

    16h, je reçois un sms :" je charge la voiture"... ALLELUIA !!. 

    [Vacances & Emmerdes #3] Mauvaise conclusionLe gnome fait une bonne sieste de 15 à 17h, un peu de répis. Les gens sont ravis de faire sa connaissance et la bonne ambiance fini de me détendre jusqu'à l'heure du bain. C'est là qu'il va falloir improviser un peu. Même si je sais qu'un bain n'est pas indispensable, il n'en a pas eu la veille malgré le voyage en train et le nouvel environnement et je sais qu'il aime beaucoup ça. Pas de baignoire, pas de transat, pas de cape de bain, pas de thermomètre...pas de gel nettoyant spécifique... c'est pas grave, j'essaye de me débrouiller. Ma tante me trouve une grande bassine à linge et pour la température de l'eau je me fie au bon vieux truc du coude, ça me parait tip top. Je la pose sur la pierre à eau dans la cuisine histoire de ne pas me fatigué le dos à le maintenir dedans. Je fais de la place sur la table de la cuisine et c'est parti. Je pique le gel nettoyant intime que j'ai vu dans la salle de bain, c'est ce qui me parait le plus doux et inoffensif pour son petit derrière. Une fois savonné, hop dans l'eau. Là c'est top bonheur pour lui, il rigole, il gigotte, il nous cause... je ne regrette pas :). Pour la sortie, ma tante m'a refilé un vieux peignoir, impeccable en guise de cape de bain ^^.

    ****

    A 20h00, je profite de la dernière tétée pour joindre le Squal et savoir où il en est. Il a encore une petite heure de route. Je lui demande un peu de détails concernant la réception de la voiture et c'est là que ma joie retombe d'un cran. Il me dit que les réparations sont pas parfaites car certaines pièces abîmées n'ont pas été changées et le coffre ne ferme pas aussi bien qu'avant.... %£µ@##%...

    Il est quasiement 21h quand je m'apprête à mettre Willow dans sa nacelle pour la nuit et que le Squal finit par arriver. Il m'a vraiment manqué, je me sens plus légère de le savoir là. Il me seconde si facilement pour l'intendance : me passer le bavoir, trouver la teuteute, aller chercher la turbulette, éteindre, passer voir si il pleure etc... ça change tout. Nous voilà tranquille, le petit au lit, quand il me propose de décharger toutes les affaires de la voiture.... C'est là que je réalise que quand il m'a fit que le coffre ne fermait pas aussi bien qu'avant... c'est très optimiste [c'est mon homme il est comme ça...] car il faut que j'y reprenne à 3 fois en le claquant de toutes mes forces pour arriver à le verrouiller O_O. La pièce plastique autour du loquet à l'intérieur est complètement pété et une des pièces du parechoc qui avait pris n'a pas été changé, on voit toujours une belle trace de peinture verte [couleur de la voiture qui nous est rentrée dedans]. C'est du grand n'importe quoi. Comment ce type a-t-il pu laisser ça comme ça ?? et penser qu'on serait content de la récupérer ?? Rien à foutre qu'il est dû y passer une partie de son samedi alors qu'il n'est pas ouvert normalement.... pour faire ça !!!, il aurait mieux fait de s'abstenir tout court.... et depuis le début...

    ****

    Je suis grave en pétard ! Encore une galère, hors de question qu'on reste avec la voiture dans cet état... mais comment rattrapper le coup maintenant que le dossier est en cours chez l'assureur. Une contre-expertise ?? Heureusement, qu'on a rien avancé financièrement. Le Squal essaye de me calmer en me disant que le gars a voulu rendre service et a fait le minimum pour qu'on puisse utiliser le coffre et repartir... sans doute mais au final, si on avait rien fait du tout, ok on aurait galérer pour charger et décharger mais c'était faisable par l'intérieur de l'habitacle et on aurait été moins dans la merde avec les procédures et l'organisation. Je le savais, depuis le début, je le sentais pas cette histoire de" super garagiste tip top trop sympa qui va nous sauver la life"... Ma belle-soeur se charge de dépatouiller le truc... mais j'attend de voir :(. Je suis pas du genre très patiente pour ces trucs là, on est mercredi soir et on a toujours pas de news...

    J'espère qu'il y aura une FIN dans un 4ème et dernier épisode très prochainement... merci de votre soutien !

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique